07 décembre 2013

Communiqué de M. Alain Roullier-Laurens, Président de la L.R.L.N. – 7 décembre 2013 –

« En qualité d’organisateur de l’hommage international à James Baldwin, (écrivain de couleur qui lutta aux côtés de Martin Luther King pour l’égalité des Droits), manifestation associée à celle de l’UNESCO « La Route de l’esclave », je salue la mémoire de Nelson Mandela qui a lutté efficacement et héroïquement pour la liberté et l’égalité des hommes ; puisse son souvenir nous conduire, en ces temps troublés, à plus de mobilisation contre le racisme au front bas, lèpre indigne qui défigure notre société. « Cet événement médiatique... [Lire la suite]
23 juillet 2013

Communiqué de la L.R.L.N. du 23 juillet 2013

« Nous avons appris avec tristesse le décès de M. Patrice Abeille, qui aux côtés de Jean de Pingon avait animé le mouvement de libération Savoisien. Jean de Pingon et Patrice Abeille avaient signé en 2003 devant l’abbaye de Saint-Pons à Nice, une alliance avec la L.R.L.N. raffermissant ainsi les antiques liens de Nice et de la Savoie, par un combat commun d’aujourd’hui.   La L.R.L.N. adresse ses condoléances à sa famille, et un salut fraternel au Peuple libre de Savoie qui poursuit le combat. » Le Président  
07 juillet 2013

« A Nice, le gaspillage éhonté des deniers publics continue ! » - Communiqué de la L.R.L.N. 7 juillet 2013

« Alors qu’une très grave crise économique frappe les Niçois, déjà pénalisés par Paris, qui depuis 1860 privilégie Marseille au détriment de Nice, alors que le taux de chômage est élevé chez nous, Messieurs Estrosi et Ciotti multiplient les dépenses inutiles, jetant à pleines brassées les deniers publics comme s’il s’agissait de confettis. L’on peut dire qu’en matière de publicités inutiles, c’est le Carnaval perpétuel pour la Mairie, le Conseil Général et la Métropole, mais les très coûteux confettis qui inondent les médias, ce sont... [Lire la suite]
24 mars 2013

Communiqué du Président de la LRLN - 24 mars 2013

« A l’occasion du 153éme anniversaire de la signature du Traité de Turin, qui livra illégalement Nice et la Savoie à la France, nous tenons à rappeler que ledit Traité a été abrogé (plus exactement éteint) le 10 juin 1940, quand Victor Emmanuel III (petit-fils de Victor-Emmanuel II qui signa ce traité) déclara la guerre à la France, et revendiqua les territoires précédemment cédés. » « Contrairement aux stipulations impératives du Traité de Paix de 1947, relatives à la remise en cours des Traités avec l’Italie, le traité de... [Lire la suite]
08 janvier 2013

Magnifique cadeau du jour de l'an pour les Niçois et les Savoisiens ; le traité de Turin est abrogé !

Communiqué du 8 janvier 2013 Message d’Alain Roullier-Laurens et de Jean de Pingon aux Niçois et aux Savoisiens La bonne nouvelle : confirmation ! Le 25 décembre dernier Jean de Pingon annonçait que le Secrétariat de l’ONU avait refusé d’enregistrer le traité d’annexion de la Savoie, le Gouvernement français en apporte confirmation dans une réponse publiée aujourd’hui au Journal Officiel. À Genève, le 24 mars 2010, Alain Roullier-Laurens et Jean de Pingon rendaient public un document de l’ONU qui prouvait que le traité d’annexion... [Lire la suite]
25 juillet 2012

« NICE, LE NOM DU GRAND STADE : UN SCANDALE ! »

Communiqué de la L.R.L.N. du 25 juillet 2012  « Baptiser le nouveau stade de Nice du nom d’une compagnie d’assurance étrangère, accolé au mot « riviera », est à la fois un non-sens et une nouvelle atteinte intolérable à l’identité niçoise.  Nice n’a rien  voir avec la « riviera » terme vague inventé par le français Liegard, et bien que le Veau d’Or  triomphant soit servi par les politiciens, les Niçois, eux n’ont pas l’intention de vendre leur âme et leur identité, ce qui est la même... [Lire la suite]
20 juin 2012

l’UMP à Nice : qui trop embrasse mal étreint - Communiqué de la LRLN – 20 juin 2012

« Le pouvoir UMP s’est effondré à Paris, remplacé par la gauche. Les cactus teintés de bleu, sont maintenant devenus roses, mais ils conservent leurs vénéneuses épines . Ces deux partis jacobins ont grandement nuit à Nice à tour de rôle, car le jacobinisme refuse de reconnaître notre identité particulière et plus encore les droits qui nous ont confisqué jadis par la force. C’est pourquoi, nous avons toujours refusé de reconnaître leur légitimité chez nous. Le nombre de bulletins nuls et l’énorme taux d’abstention de 53 % démontre... [Lire la suite]
04 juin 2012

Législatives : les Niçois et la France : le divorce !

Communiqué de la Ligue pour la Restauration des Libertés Niçoises (L.R.L.N.) – 4 Juin 2012 « Les deux grands partis parisiens confisquant tour à tour le pouvoir, les échéances électorales nationales ne sont que des tromperies répétées. Pour Nice, Marianne a été une fée Carabosse : elle a transformé notre Paradis niçois en Enfer français ; et sa progéniture jacobine, la droite et la gauche, a distillé ses poisons dans notre ville depuis un peu plus de cent cinquante ans.   « Quand nous voyons ce qu’est... [Lire la suite]
26 avril 2012

"Nice, la popularité de Sarkosy battue en brèche" - Communiqué de la L.R.L.N. du 26 avril 2012

« Alors que les deux partis parisiens qui confisquent le pouvoir depuis si longtemps se déchirent pour le partage quinquennal des meilleures places, nous constatons qu’à Nice, qualifiée en 2007 de « ville la plus sarkosyste de  France » l’intéressé, au premier tour, a dévissé de rien moins que 14 281 voix ! Et ceci ne résulte nullement d’une vague rose puisque le candidat socialiste ne progresse  que de 1 988 voix. La bénéficiaire du recul de l’UMP est une candidate qui n’appartient pas au système... [Lire la suite]
18 avril 2012

« Estrosi appelle à voter, une bonne raison de plus de rejeter les partis parisiens à Nice »

 Communiqué de la Ligue pour la Restauration des Libertés Niçoises - 18 avril 2012 « Dans une grande envolée pseudo-lyrique M. Estrosi s’est élevé à l’assemblée contre les abstentionnistes qui selon lui « s’excluaient de la communauté nationale » et « succombaient à une tentation individualiste incompatible avec l’intérêt général ». « Les politiciens parisiens habitués aux charcutages électoraux, aux plus basses manœuvres,  ne représentent plus rien sinon eux-mêmes et leurs... [Lire la suite]