L_appel_de_Gen_ve_LRLNAlain Roullier, pour la Ligue pour la Restauration des Libertés Niçoises  et Jean de Pingon, fondateur de la Ligue Savoisienne, ont signé le 24 mars 2010 à Genève, une déclaration commune relative à l'abrogation du  Traité de Turin, qui cédait Nice et la Savoie à la France.

De Genève, ce 24 mars 2010, 150e anniversaire de la signature de ce  traité, ils ont adressé ce texte historique à tous les Ambassadeurs des  puissances signataires du Traité de Paix de 1947, accrédités en Suisse,  afin qu'ils le transmettent à leurs gouvernements.

Après avoir exposé les motifs juridiques de l'abrogation du Traité de  Turin, du fait du non-respect par la France de l'article 44 du Traité de Paix de 1947, ils demandent, qu'en vertu du Droit des Peuples à disposer d'eux-mêmes, une consultation électorale, soit organisée par l'O.N.U  dans ces deux pays, afin que les Niçois et le Savoisiens puissent  librement décider de leur destin.

-

Exemplaire du courrier adressé aux ambassades des pays signataires (cliquez pour agrandir)

-

amb ambamb