AIGLE_MASSE_Communiqué de la Ligue pour la Restauration des Libertés Niçoises (L.R.L.N.) – 4 Juin 2012

« Les deux grands partis parisiens confisquant tour à tour le pouvoir, les échéances électorales nationales ne sont que des tromperies répétées. Pour Nice, Marianne a été une fée Carabosse : elle a transformé notre Paradis niçois en Enfer français ; et sa progéniture jacobine, la droite et la gauche, a distillé ses poisons dans notre ville depuis un peu plus de cent cinquante ans. 

 « Quand nous voyons ce qu’est devenue notre ville en quelques décennies, nous comprenons, nous Niçois, que cette situation ne peut plus durer. Même nos souvenirs ont été piétinés et il suffit de regarder autour de nous, ou de retourner dans le quartier de notre enfance, pour vivre un véritable chemin de Croix ; partout ce n’est que désolation, saccage, béton, laideur, et envahissement par des éléments troubles, ou pires.

« Nos valeurs niçoises, d’accueil, de partage, d’entraide, ont quasiment sombré sous les coups répétés que nous a porté la politique parisienne, nos paysages ont été détruits par les faiseurs d’argent. Les conséquences de la déliquescence française, non seulement mettent en péril notre identité, notre culture, mais aussi l’avenir de notre jeunesse. Nos ancêtres n’ont point construit la société niçoise à la sueur de leur front, durant vingt-cinq siècles, pour que nous en arrivions là.

« Dans ces conditions les prochaines élections législatives destinées à légitimer l’un ou l’autre des partis français qui ont tant nuit à Nice et lui nuiront plus encore si nous les laissons faire, doivent être boycottées. Nous demandons donc à tous nos adhérents et amis, de déposer dans les urnes le bulletin ci-joint, que vous pourrez télécharger.

« Les forces de résistance niçoises s’organisent, et la prochaine échéance municipale qui, elle, intéresse les Niçoises et les Niçois au plus haut point, puisqu’il s’agira d’élire ceux qui géreront notre ville, nous donnera l’occasion de  présenter une liste représentant la société civile.  En attendant, créez des réseaux, réunissez vos amis et relations, et prenez contact avec nous. Nous aurons besoin de tous. Libera Nissa ! ».

 

nice libre legislative

 

Version planche de six bulletins (cliquez pour agrandir et imprimer)

nice libre legislative1